J’éteins la lumière quand je quitte une pièce

C’est LA star des petits gestes d’économie d’énergie, celui le plus sou­vent don­né en exemple.

Parce qu’éclairer quand il n’y a per­sonne, fran­che­ment, c’est la défi­ni­tion même du gas­pillage.

Et s’il n’est pas pos­sible de comp­ter sur le bon com­por­te­ment des occu­pants pour éteindre der­rière eux, il existe des solu­tions tech­niques qui ont fait leurs preuves, comme les minu­te­ries ou les détec­teurs de mou­ve­ment.

Bref, plus d’excuses, que la lumière soit… mais uni­que­ment quand néces­saire.